L’hypnose dans tout ses états

Qu’est que l’hypnose Ericksonienne ?

L’hypnose Ericksonienne a été développée dans le courant du siècle dernier aux états unis par le Docteur Milton Erickson qui lui a légué son nom.

Le postulat de départ concerne la coexistence au sein de chaque individu d’une partie consciente et d’une partie inconsciente. Nul besoin de débat pour la partie consciente de chacun mais pour la partie inconsciente demandez-vous simplement par quel mécanisme (inconscient 😉 lorsque vous lisez le mot « plage » une image de sable fin et de mer azur vous vient à l’esprit ? Comment est-il possible que vous passiez les vitesses de votre véhicule tout en tenant une conversation et sans vous interrompre à chaque instant pour vous dire « je passe la première », « je passe la seconde », … ?

Le second postulat est que bon nombre de nos problèmes, symptômes et autres pathologies, proviennent d’une incompréhension ou d’une inadéquation entre la partie consciente de notre cerveau et la partie inconsciente. De la même manière que dans les relations interpersonnelles, lorsque deux parties sont en désaccord il en résulte des frictions, des heurts, et des malaises.

C’est à cet endroit qu’intervient l’hypnose Ericksonienne. En plongeant le patient dans un état modifié de conscience qui peut ressembler à ces moments d’hyper concentration que nous vivons tous soit devant un film, soit en lisant un livre, soit en écoutant une musique captivante par exemple ; le conscient et l’inconscient peuvent rentrer en communication pour trouver des compromis et d’autres façons de s’exprimer l’un et l’autre au sein de l’individu.

Il en résulte des modifications bénéfiques de nos comportements, une prise de pouvoir sur nos addictions et un dépassement possible de nos capacités (sportives, créatives et intellectuels).

Loin d’être une description exhaustive du principe thérapeutique de l’hypnose ericksonienne, j’espère que cette schématisation vous aura permis de comprendre les grands principes de fonctionnement.

L’Hypnose qui fait peur :

Lorsque l’on parle d’hypnose les premières choses qui nous viennent à l’esprit sont les spectacles de music-hall avec leurs fascinateurs et les scènes ubuesques qui y sont associées. Derrière le mot hypnose nous voyons des gens « endormis » allongés entre deux tréteaux,  d’autres faisant la poule au milieu d’un public hilare, ou encore des amnésies des plus angoissantes lorsque les sujets ne se souviennent plus de leur prénoms ou du chiffre 5.
Bien des gens se demandent à quel point un hypnotiseur peut « prendre le pouvoir » sur l’autre.
Pour commencer, il faut savoir que seulement 25% de la population est capable de répondre positivement aux suggestions qui lui seront faites dans le cadre d’un spectacle d’hypnose. Ainsi les participants sont soigneusement sélectionnés en amont par l’hypnotiseur.
Ensuite il est important de préciser que l’environnement joue un rôle important sur l’expérience. Le fait de se trouver sur une scène face à un public attendant une réaction positive du sujet influence le résultat. La question pourrait se poser ainsi : «  ne serais-je pas plus ridicule si cela ne fonctionne pas sur moi que si je me donne en spectacle ; excusé par l’influence supposée de l’hypnotiseur ? »
Enfin il faut prendre en compte que nous avons tous en nous une part assumée ou non d’exhibitionnisme. Cette partie a une fabuleuse excuse pour se révéler lorsqu’un hypnotiseur de spectacle la sollicite. Il en devient l’instigateur et le sujet peut se décharger inconsciemment de sa culpabilité.

Au-delà de ça, une partie impérieuse veille à l’intérieur de chacun que l’on pourrait nommer l’observateur caché. Cet observateur caché est un garde-fou pour l’individu, il veille à ce que nos valeurs profondes ne soient pas heurtées ou bafouées au risque de créer un mal être temporaire ou durable. Ainsi même sous hypnose vous ne sauriez commettre des actes en conflit avec votre moi profond. Si un Hypnotiseur vous le demandez, vous seriez probablement instantanément expulsé hors de votre transe ou tout simplement vous ne réagiriez pas à cette suggestion.
Donc rassurez-vous, aussi bien en spectacle qu’en cabinet vos limites morales ne pourront pas être dépassées.

Prendre rendez vous…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s